Quels sont les principaux chantiers du féminisme concernant la maternité ?

Dans le manifeste, nous parlons de “combats qui ne tiennent pas forcément le haut du pavé militant mais qui représentent pourtant un enjeux capital dans l’émancipation des femmes”. Quels sont, d’après nous, ces combats fondamentaux que le féminisme doit mener ?

Le partage des tâches éducatives ET ménagères entre les parents est ce qui est le plus cité : participation des pères/co-parents (Sacrip’Anne), implication du père pendant la grossesse, congé parental (Noukapi), un vrai partage de la responsabilité de l’éducation des enfants (et lutter contre l’idée que le père “aide” la mère dans une domaine qui reste finalement de son ressort) (Fille d’Album), “Un gros travail sur le partage des tâches et de l’éducation, des deux côtés (récemment j’entendais encore des mamans se plaindre de comment leurs maris ne savaient pas habiller leurs enfants, et que du coup, elles le faisaient tout le temps)” (Leslie) “sinon, les gens continuent de s’extasier quand j’annonce que mon mari est père au foyer, comme s’il était anormal qu’un homme assure les soins des gosses pendant que la femme travaille” (Moineau).

La grossesse et l’accouchement sont également des sujets cités par presque toutes : “la réappropriation de la grossesse et de l’accouchement, domaines où le paternalisme médical me semble exacerbé” (Leslie), le “respect (du corps) des femmes pendant la grossesse” (Minka), “ Le respect des femmes pendant la grossesse et lors de l’accouchement et en périnatal, notamment par le personnel soignant (combien de témoignages horrifiants de violences imposées aux mère pendant les visites médicales de grossesse, d’infantilisation des femmes dans cette période de leur vie…)” (LaFarfa), “Je me débats avec les “effets secondaires” de mon suivi pendant ma grossesse -et juste après) alors c’est le premier qui me vient” (Lizly). “je plussoie pour la (sur)médicalisation de la grossesse, avec l’infantilisation de la future mère par une partie du corps médical.” (Moineau), “le droit d’être mère, ou de ne pas l’être, le droit de mener sa grossesse de manière éclairée (et non, imposée par le corps médical), le droit d’accoucher dans une structure qui correspond (niveau 3 ou à la maison), le droit d’allaiter ce qui nous semble juste pour l’enfant et sa famille (que ce soit jamais ou 3 ans)” (AgatheTournesoleil)

“Déconstruire l’idée qu’il existe un “instinct maternel”. Les mères semblent plus douées avec leur bébé parce que c’est ce que la société attend d’elles. Elles développent donc une attention accrue, un sens de l’observation particulièrement fin qui leur permet de répondre aux besoins du nourrisson. Si les pères voulaient bien s’en donner la peine, ils seraient tout aussi performants. Et socialement, l’impact serait énorme”. (Elise)

 

La diversité des familles, le choix d’être mère ou non :

  • La défense des mamans solo “Et je laisserai parler les mamans solos, mais clairement y a un énorme chantier de ce côté-là aussi. Un père peut quasi impunément abandonner, dans les faits, ses enfants … et la mère est donc le parent par défaut, avec non seulement tous les aspects de l’éducation à se coltiner, mais en plus des obligations envers le père (de présentation des enfants) ! Sans parler des pensions alimentaires ridicules “oui mais si on met plus il risque de ne pas la payer madame” …” (Minka). “L’impact de la maternité sur le travail est également un problème majeur. Notamment lorsqu’on est mère célibataire. Comment gérer un enfant seule, en garde alternée ou pas, avec des horaires qui ne sont pas aménagés ? Cela complique énormément la recherche d’emploi, l’accès à l’emploi, et cela précarise d’autant plus, lorsqu’on représente qui plus est un public déjà fragile.” (Elise)
  • “la défense de toutes les familles aussi : recomposées, homoparentales, monoparentales, nombreuses, etc”. (Fille d’Album)
  • “la question de la contraception et de l’accès à la PMA pour toutes” (Neea)
  • “Accepter que des femmes ne souhaitent pas être mères et qu’elles ne sont pas anormales pour autant” (Anne-Christelle)

 

La défense des femmes et des mères dans le monde du travail : le respect des lois sur l’égalité hommes/femmes “(par exemple, je suis fonctionnaire et j’ai eu ma note gelée parce que j’étais absente pour congé maternité. C’est illégal, mais habituel)” (Minka), “le fait que la maternité ne soit plus un obstacle aux choix professionnels et à la carrière des femmes (je mets femmes et pas mère, puisque même celles qui ne le sont pas sont impactées, puisqu’il y a l’idée qu’elles pourraient être mères)” (Fille d’Album). “L’acceptation des périodes de grossesses dans le monde du travail, lutter contre les différences de salaires et d’avancement qui arrivent suite aux congés maternité et qui sont vus par énormément de gens comme normales (ben oui, elles bossent pas les femmes pendant ce temps, normal qu’on leur compte pas de l’avancement)” (LaFarfa)

L’éducation des enfants est aussi au centre des préoccupations : “le travail sur le genre (pas seulement dans les livres et jouets, mais aussi le respect de l’identité de l’enfant tel qu’il se ressent, lui)” (Sacrip’Anne), “Comment donner une éducation la plus positive et tolérante possible, malgré les injonctions de la société capitaliste qui s’en met plein les poches grâce à une belle segmentation des marchés” (Leslie), “Accepter aussi les différences chez les enfants et cela très tôt. Un garçon qui ne joue pas à 6/7 ans au ballon/foot dans la cours de récréation , ce n’est pas grave, il doit pouvoir en avoir le droit sans se faire traiter d’Homo, oui c’est encore le cas en France au 21 eme siècle.” (Anne-Christelle). “l’éducation des garçons. Le fameux “apprenons à nos fils à ne pas devenir des violeurs au lieu d’apprendre à nos filles à se protéger.” En l’état actuel des choses, on mets encore beaucoup trop la responsabilité des violences sexistes et misogynes sur le dos des victimes alors que les responsables sont les hommes/garçons coupables d’avoir commis ces violences.” (LaFarfa)

 

Il y a du boulot !

Vous pouvez retrouver l’intégralité de nos échange sur le sujet ici.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s